+ 1 (707) 877-4321
+ 33 977-198-888

"LA COMMANDE D'ALEX" ou la Communion

Commentaires de Mickaël ALONSO Christensen
25 octubre 2003

La CommunionJéjé n'est pas le dernier à lever le doigt dès qu'on aborde le sujet de la fête. Il se positionne toujours au centre des débats. Un trait de caractère quel'on retrouve forcément dans sa peinture, et notre attention se porte tout particulièrement sur cette toile.

Avant de descendre en flamme cette oeuvre, un petit mot sur le commanditaire, un individu nommé Alex D. En relisant la biographie del'artiste, on retrouve la trace de ce mystérieux personnage à travers une citation assez représentative de leur probable relation : " Oui, je croule sous les commandes, notamment celle d'un notable de La Barben que je connais assez bien". Je trouvais cela intriguant et voulant en savoir plus, je commanditai une petite enquête : il s'avère que mes soupçons étaient fondés, les deux hommes entretiennent communément un passé douloureux. Alex D. fit la connaissance de Jéjé au bac à sable et depuis lui voue une solide amitié. Je préfère ne pas entrer dans les détails, de peur de choquer mes lecteurs, tenez-vous en à cette affirmation, déjà assez terrible !

Revenons à nos cochons,et analysons ce qui nous intéresse ici
...................................................................................................................................................
...................................................................................................................................................

pardon.. euh, alors oui, une atmosphère endiablée, J. ( the genius ) tente ( avec succès d'ailleurs ) de retranscrire une émotion tout à fait spéciale lorsque les idées de chacun se rejoignent à un point tel qu'une espèce d'illumination surgit. Une révélation furtive mais palpable. En ma qualité de journaliste d'investigation, j'ai le devoir de vérifier les faits que j'avance. Grâce à de solides accointances avec le milieu, j'ai pu m'infiltrer chez Alex D. et assisté à une de ces messes névrotiques. Sans m'étaler, je confirme et je signe ; suis ressorti de là complètement chamboulé, ne sachant plus quoi, comment, et puis ? Cette réunion extraordinaire a remis en question pas mal de choses à l'intérieur de mon cerveau malade. Je dois subir une cure de désintox spéciale « victime de secte », mais il est peut-être trop tard.

Nous débordons un petit peu du sujet de cet article, mais il m'a paru important de signaler ceci, ne serait ce que pour la compréhension du tableau. Donc, je parlais d'un incroyable échange de pensées mixé avec un peu de tord-boyaux, vous obtenez... dur de traduire cette impression avec des mots mais J. y parvient avec ses pinceaux. Symbolisé par cette flamboyante lumière, jaillissant soudain et irradiant les convives d'une joie non feinte. C'est le feu ce soir ; La toile nous plonge au coeur d'un bistrot enfumé de Greenwich Village, à la fin des années 50. Les notions de temps et de lieu sont abrogées, oubliez-les !! On entend le sax de Charlie Parker gronder, une ode à la communion et à la folie.

Survoltage festif, rejoint une démarche, non seulement artistique, mais vitale : le dérèglement de tous les sens ( Rimbaud, poètes beats et d'autres ) pour atteindre, ou du moins approcher, une certaine vérité. 

Mickaël ALONSO.




Obras Estilos : Expresionismo - Figurativo - Potrait - Simbolismo



You don't have flash installed.
EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- * A
File Attachment Icon
T.jpg